Lire, écouter, voir Millénium de Stieg Larsson

Millénium de Stieg Larsson

hommes qui

Vous avez peut-être entendu parler de cette trilogie de polar parue il y a maintenant quelques années ? Même si vous n'êtes pas un amateur du genre, passer votre chemin devant l'œuvre de Stieg Larsson sans y réfléchir à deux fois serait une grave erreur.
Dès les premières pages tournées,  Millénium nous plonge dans les méandres  des enquêtes de Mikael Blomkvist, alias SuperBlomkvist et cofondateur du mensuel Millénium, et de Lisbeth Salander, jeune femme secrète et torturée mais enquêtrice de génie. A mesure que les pages défilent sans que l'on puisse s'arrêter, le puzzle s'assemble peu à peu, pour souvent se révéler n'être qu'une porte sur de nouveaux secrets. Heureusement pour le lecteur, nous suivons les meilleurs guides qui soient.
Mikael et Lisbeth, dans deux styles totalement différents, mais également efficaces, nous gardent à leurs côtés et nous empêchent de reposer le livre ne serait-ce qu'une minute. La méthode éprouvée de Mikael, ses déductions de limier vétéran de la presse nous mettent sur la voie, tandis que les traits de génie fulgurants de Lisbeth nous propulsent vers le dénouement.
Ecrit dans un style efficace et limpide, Millénium dégage une atmosphère sombre et empreinte de menace. Le récit nous tient en haleine sans la moindre difficulté, et l'on ne peut que se demander, lorsque nos deux enquêteurs progressent, comment on n'y a pas pensé plus tôt.  Et pourtant, la tension du récit incite le lecteur à se pencher lui-même sur le problème, comme pour le résoudre avant que qu'il ne prenne trop d'ampleur. Sans cesse sollicitée, notre intuition nous souffle que quelque chose cloche, sans que l'on ne puisse jamais mettre le doigt dessus.
Bref, une série complexe, passionnante, riche sans être surchargée. A lire à la première occasion !
Attention néanmoins, je ne vous conseille pas de la commencer si vous manquez de sommeil...

 

Ewen (stagiaire été 2012)