Lire, écouter, voir Nos Etoiles contraires

Nos Etoiles contraires

nosetoilescontraires

 

"Lorsque je lisais ce livre à la plage, ma mère m'a demandé ce qu'il racontait.

Et moi, complètement absorbée par ma lecture et désirant y retourner au plus vite, je lui ai dit le gros de l'histoire :

- C'est une fille qui a le cancer, qui rencontre un gars qui avait le cancer. C'est génial !

Alors là, elle m'a lancé un regard inquiet et m'a dit :

- T'es sûre que ça va ?"

Une lectrice

 

Une claque. De chez claque. De chez re-claque ! Rien que ça !

Bon. Comment vous donner envie de lire une histoire d'amour entre deux adolescents cancéreux...

L'histoire en elle-même est légèrement déprimante.

 

Hazel est une étudiante de 16 ans atteinte d'un cancer de la thyroïde. N'espérez pas un miracle, Hazel va mourir. Elle le sait, il n'y a rien à faire et, de toute façon, ce n'est pas le sujet. Comme son médecin la soupçonne de dépression, elle doit aller à un groupe de soutien pour jeunes cancéreux. Autant vous dire qu'elle freine des quatre fers. Mais quand on a des parents qui ont une fille unique qui va bientôt mourir, on laisse passer pas mal de choses. Bref. Elle y fait la rencontre d'Augustus Waters. Augustus est en rémission, c'est-à-dire qu'il n'a plus de cancer. Et pour cause, il lui a laissé sa jambe. Il vient juste accompagner un ami, Isaac, qui va bientôt devenir aveugle à cause... d'un cancer de l'oeil.

 

Oui, je sais, ça fait beaucoup.

 

En lisant le résumé, je n'étais pas tentée, mais alors pas du tout. Ce livre, j'étais passée devant sans regrets. Allez savoir pourquoi, un jour je l'ai ouvert. Et... je ne l'ai pas lâché avant de l'avoir fini. Après, impossible de reprendre une vie normale. Vous avez beau essayer de faire quelque chose : tout vous semble insensé et vous restez là, avec un sourire scotché à votre visage par la bouffée de vie que vous venez de lire.

 

Merci merci merci merci Mr Green et, surtout, n'arrêtez pas.

 

Nos Etoiles contraires de John Green

A partir de 14 ans

 

Marilyne