Lire, écouter, voir Sérieusement

Sérieusement

Extrait de Matilda / Roald Dahl (ER-DAH) :
- Qui t’a appris à lire, Matilda ?
- Oh, j’ai appris toute seule, mademoiselle Candy.
- Et tu as lu des livres pour ton plaisir à toi, des livres d’enfants, je veux dire ?
- J’ai lu tous ceux qu’on peut trouver à la bibliothèque publique de la grand-rue, mademoiselle Candy.
- Et tu les as aimés ?
- Certains je les ai aimés beaucoup, oui, répondit Matilda ; mais j’en ai trouvé d’autres bien ennuyeux.
- Cite-m’en un qui t’a vraiment plu.
- L’île au trésor, dit Matilda. Je crois que M. Stevenson est un très bon écrivain, mais il a un défaut. Il n’y a pas de passages drôles dans son livre.
- Peut-être bien, dit Mlle Candy
- Il n’y en a pas non plus beaucoup chez M. Tolkien, dit Matilda.
- Crois-tu qu’il devrait y avoir des moments drôles dans tous les livres d’enfants ? demanda Mlle Candy.
- Oui, répondit Matilda. Les enfants ne sont pas aussi sérieux que les grandes personnes et ils aiment rire. 

Matilda   Je pense sérieusement que les grandes personnes _ ou est-ce seulement moi qui ai gardé une âme d’enfant ? _ ne sont pas aussi sérieuses que le croient les enfants et qu’il devrait y avoir des passages drôles dans TOUS les livres. Ou presque... Et M. Tolkien est un des auteurs les plus barbants qui soient. Et je suis polie.

Isa