Lire, écouter, voir Bal de givre à New-York

Bal de givre à New-York

baldegivreanewyork

Alléchée par les critiques, je me suis plongée dans ce roman pour lequel tout le monde criait au coup de coeur. Et effectivement, c'est un coup de coeur comme je n'en avais pas eu depuis longtemps !

Ce roman, je l'ai dévoré : je l'ai lu aux pauses (même de 5 minutes), le soir ET au réveil (???), lors des trajets en voiture (incroyable mais vrai, je n'étais pas malade)... Bref, on attend la fin avec impatience. Et quand je parle d'impatience, vous m'avez compris...

Au départ, cela ressemble à une pâle histoire d'amour entre deux jeunes de la haute société. On s'attend au conte de fée, à un environnement très "Gossip Girl". Sauf qu'il y a quelque chose qui cloche...

Après un accident de voiture, Anna Claramond ne se souvient plus que de son nom et de quelques vagues souvenirs. Le jeune homme dont elle a percuté la voiture, Wynter, insiste pour la revoir. Il va tout faire pour séduire la jeune fille jusqu'à l'inviter au Bal de givre, la soirée la plus prestigieuse dans ce New-York... qui n'est pas vraiment New-York. Iréel et différent. C'est là que les doutes s'installent, qu'on sent quelque chose de terrible arriver. Une ombre semble planer sur cette ville entre réalisme et fantastique : les jeunes filles sont mystérieusement enlevées par Le Masque. Et celui-ci est à la recherche d'Anna. Ou bien la met-il en garde ?

Et là, les pages défilent... Mais qu'est-ce que c'est ce bordel ???

Je ne vous en dis pas plus au risque de vous gâcher le plaisir ! Même si vous êtes un adepte du "'je-réussis-toujours-à-deviner-la-fin-avant-le-dernier-chapitre-héhéhé", ce roman de Fabrice Colin maintient le suspense jusqu'au bout. Tout se joue dans l'épilogue : trois petites pages avec lesquelles vous allez prendre une sacrée claque !

Chapeau l'artiste !

Et bonne lecture ! 

Marilyne