Lire, écouter, voir Le sens de la vis

Le sens de la vis

La Vacuité Tracer le cercle Savez-vous que ce n'est pas si évident que ça à écrire ces machins pour vous faire découvrir les trucs que l'on aime ? Je sais, ça a l'air tout bête comme de dessiner des ronds... Mais ça demande quand même un minimum d'effort. Vraiment. Un minimum. Tiens, je vais juste vous dire que ces bouquins, je les ai achetés. Pour moi. Après les avoir lus à la médiathèque.

Parce qu'ils sont beaux, bizarres, intelligents, légers, drôles, idiots... Parce que Demi-Lune (Larcenet et sa casquette) et son Maître (Ferri et sa moustache) montrent que le sens de la vis, c'est le sens de l'humour. En noir et blanc (le premier volume) ou en couleurs (le second), ça va même dans le bon sens : c'est de mieux en mieux ; ce qui n'est pas courant en littérature, dessinée ou non.

Des mêmes auteurs vous trouverez dans les bacs la bonne série (5 volumes) Le retour à la terre et, de Jean-Yves Ferri tout seul, le génial De Gaulle à la plage. Euh... oui, je les ai aussi à la maison mais là, je ne peux pas en faire un argument (!) car je les ai achetés avant.

Et, évidemment, la médiathèque a tout plein d'autres livres de Manu Larcenet !

Isa